Quant à la délocalisation de la salle ? « Ce ne serait pas cohérent de recréer quelque chose autre part, dans la pampa, a estimé Pierre Huart. Et Valérie De Bue d’ajouter que « le site de la Dodaine reste idéal pour la pratique sportive. On est d’un côté à deux pas du centre et de l’autre on a la possibilité de relier le site au contournement. Et le projet est parfaitement cohérent en termes de nature. »