Le jogging des Étourneaux à Bouge, victoire incontestée de Pochet

Le jogging des Étourneaux, à Bouge, a été le théâtre d’une belle bagarre entre spécialistes namurois de la course à pied Après un beau succès de foule lors de la Printanière, le challenge de la Ville de Namur a repris des dimensions plus modestes ce samedi à Bouge, à l’occasion du jogging des Etourneaux organisé au profit du Télévie. Néanmoins, plus de 220 coureurs, dopés par les conditions estivales, se sont lancés à l’assaut d’un parcours sélectif long de dix kilomètres. Si l’année dernière, un cafouillage au signalement avait permis à Alexandre Jacquerie de s’imposer devant un Stefan Lambert dominateur mais mal aiguillé sur la fin, la course s’est déroulée sans encombre cette année. L’esprit revanchard, Stefan Lambert était à nouveau sur la ligne de départ avec cette fois-ci la rude de tâche de faire face à une forte opposition composée de Raphaël Durviaux, Anthony Pochet, Quentin Poncelet ou encore Fabrice Lonnoy. Les deux premiers kilomètres ont été très disputés entre les favoris, et c’est la portion de RAVeL au 3e kilomètre qui a fait office de juge de paix. Anthony Pochet, déjà excellent 4e lors de la Printanière, a attendu ce moment propice pour accélérer et prendre la course à son avantage. Malgré tous leurs efforts pour revenir, Raphaël Durviaux et Stefan Lambert n’ont pu que constater les dégâts provoqués par la montée en puissance d’Anthony Pochet. En 33’10, Pochet signe son premier succès de l’année et s’affirme comme un coureur à suivre lors des prochaines épreuves.

Raphaël Durviaux, second en 34’10, ne tarit pas d’éloge sur le vainqueur: “ En cyclisme, on aurait dit qu’il en avait encore sous la pédale! Anthony a vraiment été très fort. Le parcours était très difficile avec une alternance de montées et de descentes. Stefan Lambert a dynamité le départ et nous a permis de nous détacher, mais Anthony a été le plus véloce dans les relances. J’ai réussi à l’accompagner durant les trois premiers kilomètres avant qu’il ne s’envole vers la victoire. ” une blessure latente Raphaël Durviaux ne se montre pas déçu pour autant: “ Il me reste encore beaucoup d’occasions avec les courses du challenge de Namur et du challenge hesbignon. Je prendrai également part au duathlon de Chimay en avril. Je dois juste essayer de me contenir pour ne pas raviver ma blessure au talon qui m’a handicapé six mois l’année dernière. ” Raphaël Durviaux a terminé deuxième à Bouge: “ Le parcours était très difficile avec une alternance de montées et de descentes. ” M.P.

 

(Article sud presse http://archives.sudpresse.be/jogging-le-jogging-des-%C9tourneaux-a-bouge-a-ete-le_t-20110322-H30LVQ.html?queryand=pochet&firstHit=0&by=10&begYear=2011&begMonth=03&begDay=23&endYear=2011&endMonth=03&endDay=24&sort=datedesc&when=-1&pos=0&all=2657&nav=1)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Bienvenue sur athleduweb.be by RUNSERVICES ASBL!

#Ekiden de Charleroi 2016 from Pierre Tournay on Vimeo.

Bienvenue!

en collaboration avec Saucony et Jogging+

Organisateur de l'Ekiden de Charleroi