Charleroi les 10miles: Ramener ceux qui les boudent

Photo sudpresse jogging Les 10 Miles : pour un nouveau départ

C’est un long ruban coloré et de sueur qui a sillonné une partie de l’entité, dimanche, lors des 10 Miles de Charleroi. Certains l’estimaient à 1.500 joggeurs. Ce ne fut pourtant pas le cas. En fait, ils furent 1.350 à s’être défoncés, dont 662 sur la petite distance. C’est 180 de moins que l’an passé.

L’échevine Ingrid Colicis voudrait revenir aux 10 Miles d’antan, quand ils étaient synonymes de fête du jogging. Michel Drygalski, le célèbre pèlerin-coureur, est prêt à l’aider de ses conseils, surtout que le plus important jogging de la région lui tient à cœur. Et pour cause, il n’a manqué aucune de ses 27 éditions.

 

Notre homme estime que la Ville ne fait plus assez de publicité pour sa course. “ Je n’ai rien vu dans les journaux (NDLR : La Nouvelle Gazette l’a pourtant annoncée à deux reprises), et beaucoup ont fait le même constat. Pas d’affiches non plus ni de folders. Les organisateurs devraient faire imprimer des folders, comme ça se fait ailleurs, et les distribuer lors des premières courses de l’année. Dès janvier, donc. Ils devraient aussi utiliser Internet pour toucher les coureurs qui ont une adresse mail. ”

drygalski 2e en V4

Michel Drygalski, qui s’est classé 320e de la grande distance et 2e V4, regrettait par ailleurs de ne pas être monté sur le podium. “ Ils ont seulement appelé le premier de chaque catégorie, alors que partout ailleurs on met à l’honneur les trois premiers. Et seuls les premiers ont reçu une coupe. S’ils manquaient de coupes, ils auraient pu remettre une médaille aux deux suivants. Je constate aussi que la remise des prix est bâclée. Ce n’est pas la fête comme dans les autres courses. Sans compter qu’il faisait humide sous le chapiteau et que le prix des consommations était élevé. Quasi aussi cher qu’au café ! ”

Le Carolo de la Ville Basse observe également que bon nombre de ceux qui disputent les autres joggings brillent par leur absence aux 10 Miles de Charleroi. “ Ainsi, je n’ai pas vu beaucoup de coureurs de l’ESM. Pourquoi ? Il faudrait essayer de les faire revenir. ” Il ajoute dans la foulée : “ Davantage d’animations et une tombola plus richement dotée, ce ne serait sûrement pas du luxe. ” Nous pensons, pour notre part, que les organisateurs devraient faire en sorte qu’il y ait plus de gens sur le pas de leur porte. Même si ce n’est pas gagné en mars…

Michel Drygalski a participé à toutes les éditions des 10 Miles. s.p.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

Jonathan Charlier
  • 1. Jonathan Charlier | 18/03/2011
Je crois que pourtant la ville de Charleroi fait beaucoup pour gonfler le nombre.
J'y ai couru l'année passée avec une amie, qui elle était étudiante en études sups à Charleroi et qui était obligé d'y participer. Je crois que si l'on retirait tous les élèves il n'y aurait plus grand monde. De ce coté là donc très bonne initiative!

Par contre pour attiré de grands coureurs, sans prize money aucune chance, et le fait d'amener de grands coureurs amènent souvent bon nombre d'autres coureurs. Malheureusement avec ses déboires politiques, il est finit le temps où la commune aidait cette organisation, mais on sait aller chercher des sponsors. A l'Arch on le fait très bien dans des petites villes comme Dinant et Ciney (3organisations annuelles quand même), ce ne devrait pas être compliqué pour une grande ville.

Le calendrier aussi est à remettre en question, les 10miles ont lieu alors que la saison de cross n'est pas finie et il ne faut pas oublier que d'autres grandes courses ont lieu à cette période.

Et enfin le circuit est horrible, peu de coureurs apprécient ce tracé.
Volpe Domenico
  • 2. Volpe Domenico | 17/03/2011
Je suis totalement d'accord, une course prestigieuse ne peut l'être sans des coureurs prestigieux. Cette année si Grégory Faille ne vient pas le niveau est faible (pas le niveau d'un grande course ^^). Demandons conseil à l'organisateur de la corrida de Gerpinnes. Le niveau y était énorme, car il y a eu une publicité un esprit de fête et bien sur un price money. Et des coupes c'est un minimum quand même, j'ai fais 3ème des 10 miles et j'ai pas eu droit à une coupe, aucun petit souvenir lol. C'est bien la première fois que je vois ca, même les "petite" course offre des coupes.
Pascal Saussez
  • 3. Pascal Saussez | 17/03/2011
le déclin des 10 Miles de Charleroi et du Trophée du pays de Charleroi sont des dommages collatéraux du déclin politique de De Spiegeleer et Mme Colicis n'a pas pris beaucoup d'initiative pour relancer la machine .Un exemple parmi tant d'autres la suppression pure et simple des prize money et le peu d'animation festive
je crois qu'elle s'en fout en fait ce n'est pas là qu'elle va chercher ses électeurs
  • 4. | 17/03/2011
Votre avis est le bien venu

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Bienvenue sur athleduweb.be by RUNSERVICES ASBL!

#Ekiden de Charleroi 2016 from Pierre Tournay on Vimeo.

Bienvenue!

en collaboration avec Saucony et Jogging+

Organisateur de l'Ekiden de Charleroi