Kim aime les fruits et légumes

Kim Gevaert soutient le projet 'All Day Long' - photo SPNotre championne national, Kim Gevaert (double championne d'Europe sur 100 et 200m, l'argent au J.O de Pekin...) s'est rendue au siège des journaux sudpresse à Namur.

Etant l'ambassadrice de la semaine du fruit et legume, Kim c'est vue devenir maraîchère avant de se rendre dans une école pour déguster une brochette de fruit!

 

LA SEMAINE DU FRUIT ET DU LÉGUME S’EST TROUVÉ UNE AMBASSADRICE DE CHARME: KIM GEVAERT.

La semaine du fruit et du légume s’est trouvé une ambassadrice de charme: Kim Gevaert. Entre pommes et poireaux, l’ancienne sprinteuse est également revenue sur le monde de l’athlétisme. Petite macédoine de propos avisés sur ce milieu que la gazelle de Kampenhout a autrefois dompté.

Voilà désormais trois années que Kim Gevaert a raccroché les pointes, après avoir arraché l’argent sur l’anneau pékinois avec Olivia Borlée, Hanna Mariën et Elodie Ouédraogo, ses amies du 4x100.

Aujourd’hui, la Louvaniste est devenue maman de deux charmants chérubins, Vince (19 mois) et Roméo (2 mois) mais elle n’en reste pas moins attentive à ce qui se passe sur le tartan. “ Quand mes enfants me le permettent, j’essaye de suivre les performances des athlètes belges ”, explique celle qui détient toujours, à l’heure actuelle, cinq records de Belgique.“ J’ai vu le 4x400 des frères Borlée aux Européens de Paris. On ne peut pas dire qu’ils ont mal couru. Simplement que les autres ont fait une course parfaite. Les Belges ont fait de petites fautes mais il ne faut pas oublier qu’ils ont tout de même décroché la médaille de bronze. ”

Dans la Ville Lumière, nos relayeurs avaient pourtant annoncé qu’ils ne visaient que la première marche du podium. Un peu comme Georges Leekens et ses Diables qui débarquent en conquérants en Autriche. Kim, elle, était moins expansive avant une compétition. “ Chacun à son caractère. Moi, je le pensais mais n’étais pas toujours à l’aise en le disant. Maintenant, c’est clair qu’aujourd’hui, avec les performances de Tia ou des relais, on se rend compte que la Belgique n’est plus un petit pays oublié, que les athlètes sont fiers de porter les couleurs nationales. La base de notre athlétisme est aujourd’hui plus large, même sans moi. Regardez des gens comme Kevin et Jonathan Borlée, Svetlana Bolshakova ou Adrien Deghelt... ”

Véritable ambassadrice de l’athlétisme noir-jaune-rouge, l’ancienne sprinteuse, double championne d’Europe sur 100 et 200m, est loin d’avoir pris la grosse tête. Humble en toutes circonstances, elle relativise les désillusions d’un relais féminin d’un 4x100 qu’elle connaît sur le bout des spikes. “C’est vrai que depuis que je ne suis plus là, ça se passe moins bien ”, explique la multiple championne de Belgique. “ Mais entre les filles, tout va toujours bien. Le problème, c’est que trop de gens imposent leur opinion. Il faut laisser Rudy (NDLR: Diels, l’entraîneur) décider. Et je suis certaine que les filles vont encore tirer ce relais vers le haut. ”

En 2012, Kim espère être de la partie aux Jeux Olympiques. Dans les tribunes, cette fois. Mais toujours avec ce sourire magique qui transcenda la délégation belge.“ Et aux Jeux, tout est possible ”, sourit-elle...

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Bienvenue sur athleduweb.be by RUNSERVICES ASBL!

#Ekiden de Charleroi 2016 from Pierre Tournay on Vimeo.

Bienvenue!

en collaboration avec Saucony et Jogging+

Organisateur de l'Ekiden de Charleroi

×